Coco, du rire aux larmes pour un grand Pixar

©The Walt Disney Company France

Coco
Sorti le 29 novembre 2017
Animation, Aventure, Fantastique
1h45
De Lee Unkrich, Adrian Molina Avec Andrea Santamaria, Ary Abittan, François-Xavier Demaison

Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz.
Bien décidé à prouver son talent, Miguel, par un étrange concours de circonstances, se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré : le Pays des Morts. Là, il se lie d’amitié avec Hector, un gentil garçon mais un peu filou sur les bords. Ensemble, ils vont accomplir un voyage extraordinaire qui leur révélera la véritable histoire qui se cache derrière celle de la famille de Miguel…

©2017 Disney•Pixar

Souvenez-vous, c’était en 2015 que Pixar nous redonnait fois en lui avec l’extra-ordinaire Vice Versa. Puis ce fut une catastrophe pour les 3 films qui suivirent entre le voyage d’Arlo en manque d’imagination et les suites faciles et sans saveur avec Le monde de Dory et Cars 3.

Pixar a démontré avec les années qu’ils étaient capables aussi bien du meilleur que du pire. Coco permettra t’il au studio d’animation de remonter les marches du succès ?

©The Walt Disney Company France

On ne va pas vous faire attendre, la réponse est oui et encore oui.

Si l’on devait comparer ce nouveau film Pixar, c’est dans la veine de Vice Versa. On ne va pas dire que l’originalité est de nouveau au rendez-vous, car ce film fait beaucoup penser à d’autres comme la légende de Manolo ou bien les noces funèbres… D’autant plus que Pixar pioche de nouveau dans la légende d’un pays pour créer son histoire. Ils l’avaient déjà fait lorsqu’ils avaient sorti Rebelle (qui était également très bon) et c’est un peu l’habitude de Disney de prendre une histoire, une légende et de transformer cela en film d’animation.

©Pixar Animation Studios

Autre habitude de Disney, et pourtant depuis quelques années, ils s’étaient un peu calmés, c’est le cumul encore et encore de chansons toutes dégoulinantes de niaiseries.

Mais cela passerait mieux si l’on arrêtait de les traduire en français et qu’elles restaient en version originale, car le passage en français sonne toujours aussi faux, quelle que soit la chanson. Suffis de voir le massacre que cela a donné avec les chansons de Vaiana.

Et comme pour les précédentes productions, on reconnaît beaucoup plus la patte Disney que la patte Pixar sur l’histoire que nous raconte ce film. C’est toujours et encore la même construction que dans un classique Disney, de ce côté Pixar y a perdu au change, car le film ressemble de plus en plus à du Disney alors que les Disney Animation s’écartent de ce schéma de construction pour se rapprocher un peu plus de ce que Pixar offrait au début.

©Pixar Animation Studios

Hormis cela, avec Coco, Pixar arrive à remonter à un haut niveau et nous offre une histoire pleine d’humour, de sentiments et de tout ce qui fait que l’on a enfin un film d’animation qui n’est pas une énième suite facile et qui arrive à nous prendre par les sentiments.

Avec Coco, on retrouve un Studio Pixar qui arrive de nouveau à nous conter une histoire et qui nous plonge dans un monde merveilleux et haut en couleur.

Mais il est faut tout de même noter que le film mets tout de même du temps avant de réellement démarrer et de partir vers son réel but.

©Walt Disney Germany

L’histoire est bien contée et ce monde est bien mis en valeur par l’animation. Une animation de haute qualité avec toujours ce petit côté un peu dessin animé, mais avec une fluidité étonnante et surtout avec un détail poussé sur les décors et sur certains personnages.

 

Coco, le nouveau Pixar qui montre que le studio peut réussir encore un tour de force. Une merveilleuse histoire parfaitement contée par le studio, et cela, même si c’est un peu mou au démarrage. Un film qui passe du rire aux larmes assez facilement et avec une animation au top. Dommage qu’il faille attendre autant avant que Pixar ne réussisse enfin à nous émerveiller de nouveau.

PoucePoucePoucePouce

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :